Aller au contenu

Passage rapide d'une position assise à debout

Intervention > Activités
Prenons un exemple pour illustrer cette problématique, plus fréquente qu'il n'y parrait :
  • une société de transport en commun dnas une grande ville de province consulte suite à un problème de santé au travail un peu particulier : ses chauffeurs de bus du réseau de transport en commun sont victimes de chutes à répétition quand il rentre au dépôt, ou lors de leur pause en bout de parcours;
  • malgré plusieures recherche de causes, rien de probant hormis les "causes personnelles", voire même les risques liés aux addictions ... (recherche de cachettes dans les terminus pouvant contenir des bouteilles !)

Michel GENDRIER a émis l'hypothèse d'un problème de proprioception : en position assise, les capteurs situés dans les muscles, les tendons et les articulations des membres inférieurs se mettent en position de "sommeil" puisqu'ils ne sont pas sollicités tant que la personne est assise, et ne permettent plus un apport d'informations au cerveau pour un pilotage approprié de l'équilibre. Au moindre problème (descente de marche, heurt contre support de siège, ...), la personne chute car les priopriocepteurs sont trop lents pour transmettre les éléments au cerveau ...

La solution que proposa Michel GENDRIER peut sembler du bon sens : avant de descendre du bus à l'arrivée aux dépôts ou aux terminus, il est demandé au chauffeur de faire au moins un aller-retour dans le bus; outre de vérifier qu'il ne reste rien ni personne, cette marche sur un sol plat permet de réveiller les propriocepteurs des membres inférieurs et de permettre au chauffeur de descendre du bus dans de meilleures conditions. 


Contactez-nous
 Intervention
 Formation
 Informations générales
 Demande d'emploi
 Demande de stage
 Collaboration
 Autres (Préciser dessous)

Retourner au contenu